Abonnez-vous aux mails ou flux rss






Tweet

Chili 2016

Santiago du Chili


Nantes - Amsterdam : 1h30
Amsterdam - Atlanta : 9h45
Atlanta - Santiago du Chili : 9h35
Voilà ce qu'il nous faudra de temps de vol pour atteindre notre objectif : soient 2 jours de voyage avec le temps d'attente entre chaque ville ! Mais avec le décalage horaire (6 heures), ce n'est qu'un jour après notre départ que nous arrivons dans la capitale Santiago du Chili...



Nos 4 semaines d'exploration chilienne commencent par encore un peu d'attente dans l'aéroport Arturo-Merino-Benítez car la douane est en grève ! Nous le saurons plus tard, c'est tout le pays qui est en grève pour quelques jours... Espérons que cela ne vienne pas entraver nos visites !

Dans l'aéroport Arturo Merino de Santiago du Chilij'aime !Dans l'aéroport Arturo Merino de Santiago du Chilij'aime !

"Aduana en paro"... Douane en grève...

Ouf ! Ca y est ! Nous voici dans le coeur de la ville, du moins sous son coeur, ici dans le métro, station "los dominicos".

Métro Les Dominicos à Santiago du Chilij'aime !

Première pause déjeuner... Une fois sera coutûme, le poulet frites sera mon plat de prédilection durant tout le voyage...  

Poulet frites !j'aime !

Passage devant la bibliothèque nationale avant de rejoindre le cerro Santa Lucia

La bibliothèque nationale à Santiagoj'aime !


La colline Santa Lucia, un des meilleurs points de vue sur la ville et les montagnes qui l'entourent, et qui plus est, un joli parc boisé jalonnée de statues et fontaines...

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Vue sur les immeubles depuis le cerro Santa Lucia.

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Sur son rocher, la statue de Caupolicán, chef des Mapuches. Les mapuches ou araucans étaient les habitants amérindiens de la région avant la colonisation espagnole...

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Panoramique sur la ville. On devine la cordillère des Andes qui entourent la ville.

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Au loin, l'autre colline de la ville, le cerro Santo Cristóbal avec l'immense statue de la vierge.

Le cerro San Cristobal à Santiagoj'aime !

La tour Huerfanos dans le centre d'affaire de la capitale.

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le conquistador Pedro de Valdivia, fondateur de la ville en 1541.

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Au bas de la colline, une fresque en céramique du peintre Fernando Daza en hommage à la poétesse chilienne Gabriela Mistral.

Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !Le cerro Santa Lucia à Santiagoj'aime !

Un peu plus loin, d'autres fresques improvisées sur le bord du fleuve Mapocho.

Fresque du fleuve Mapocho à Santiagoj'aime !

Fresque du fleuve Mapocho à Santiagoj'aime !Fresque du fleuve Mapocho à Santiagoj'aime !Fresque du fleuve Mapocho à Santiagoj'aime !Fresque du fleuve Mapocho à Santiagoj'aime !


De l'autre côté du fleuve, le marché couvert Tirso Molina.

Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !

Un marché sud américain sans autel religieux, n'est pas un vrai marché...  

Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !

700 pesos le kilo d'oranges, soit environ 1 euro. Mais 2500 pesos le kilo de mangues, soit 3,5 euros...

Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !

Nous sommes en pleine période des fraises !

Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !

Le mercado Tirso de molina à Santiagoj'aime !

La bouche de métro Plaza de Armas.

Le métro Plaza de armas à Santiagoj'aime !

Feu pour piétons à Santiagoj'aime !Feu pour piétons à Santiagoj'aime !


La construction de la cathédrale a commencé en 1584.

La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !

La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !

La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !

La Vierge du Carmen, la sainte patronne du pays.

La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !La cathédrale Asuncion de la Santisima Virgen de Santiagoj'aime !


Le palais de la Moneda (la monnaie) sur la place de la Citoyenneté. C'est l'Elysée chilien, actuellement occupé par Michelle Bachelet la présidente de la république chilienne.

Le palais de la Moneda de Santiagoj'aime !

Construit à partir de 1784, on y frappat la monnaie jusqu'en 1845 où le bâtiment devint la résidence officielle du gouvernement et du président.

Le palais de la Moneda de Santiagoj'aime !Le palais de la Moneda de Santiagoj'aime !

Hop ! Retour par le métro.

Le métro de Santiagoj'aime !


Ce lieu fait écho à la prison S62 de Phnom Penh que nous visitions il y a presqu'un an... Derrière ce numéro de rue (38), se cachait le lieu d'enfermements et de tortures durant les années 1974 et 1975. La police secrète de l'époque y faisait taire les opposants au régime du dictateur Augusto Pinochet...

Le Londres 38 à Santiagoj'aime !Le Londres 38 à Santiagoj'aime !
Le Londres 38 à Santiagoj'aime !
Le Londres 38 à Santiagoj'aime !

Au sol, des plaques commémoratives gravées au nom des victimes du régime. Zacarias Antonio Machuca Munoz, 22 ans. Sergio Arturo Flores Ponce, 23 ans. Juan Ernesto Ibarra Toledo, 21 ans. Etc. etc...

Repas du soir... et toujours pas gastronomique !  
Demain, direction la ville de Valparaíso à une centaine de kilomètres d'ici sur la côté pacifique.

Nuggetsj'aime !




Ecrivez un commentaire sur la page "Santiago du Chili"

voir tous les commentaires du site...