Abonnez-vous aux mails ou flux rss





Tweet

Népal 2017

Réserve de Chitwan


Réveil matinal pour aller prendre le bus (réservé la veille) qui doit nous emmener jusqu'à Chitwan, réserve naturelle habritant oiseaux, crocodiles, rhinocéros et éléphants...

Gare routière à Lumbinij'aime !

Seulement 170 kilomètres séparent Lumbini de Chitwan... Nous partons à 7h30, nous espérons donc arriver au plus tard pour le déjeuner... Que nenni !   Il nous faudra pratiquement 9 heures pour y arriver ! Vont se cumuler bouchons, accidents, travaux, et autres arrêts inexplicables !  

Lumbinij'aime !


A Butwal, nous perdons presqu'une heure dans cette gare routière, pour rien car nous ne prendrons aucun autre passager...  

Butwalj'aime !Butwalj'aime !

Il ne me restait plus qu'à sympathiser avec ce charmant gnou pour passer le temps...

Butwalj'aime !

Cela ne nous empêchera pas de prendre des usagers supplémentaire sur le reste du parcours.

Dans le busj'aime !

A 11h, arrêt d'une heure dans un bouchon provoqué par de simples travaux sur la route...

Dans les bouchonsj'aime !1 étoileDans les bouchonsj'aime !


Vers 16h00 nous arrivons enfin à Chitwan où nous allons directement au Rainbow safari resort où nous resterons deux nuits. Au crépuscule, une petite balade nous emmène sur les bords de la rivière Rapti.

Chitwanj'aime !1 étoileChitwanj'aime !

Et hop, après cette fatigante journée de bus, un gros dodo nous attend. Elle se passera en toute sécurité sous l'oeil attentif du gecko de garde, du moins ce qu'il en reste...

Chitwanj'aime !


Cette journée sera l'unique que nous passerons à Chitwan. Suffisant pour aller découvrir la faune des environs, d'autant plus que nous avons une petite crainte sur les activités proposées aux touristes, peut-être un peu trop intrusives dans ce cadre sauvage... Le site est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1984.

Chitwanj'aime !1 étoile

Pour cette matinée, nous optons pour une balade en pirogue sur la rivière Rapti que nous partagerons avec ses habitants, notamment quelques reptiles à quatre pattes... Pas question de chavirer la barque à moins d'être expert dans l'art de l'imitation du bout de bois mort flottant...  

Chitwanj'aime !1 étoileChitwanj'aime !1 étoile

Et pour l'instant, ce n'est que la partie supérieure du crocodile des marais (Crocodylus palustris) que nous pouvons apercevoir...

Chitwanj'aime !Chitwanj'aime !

Pendant ce temps, le Soleil se lève sur la brume de la rivière Rapti, mais aussi sur les fumées des cigarettes.

Chitwanj'aime !Chitwanj'aime !Chitwanj'aime !

Chitwanj'aime !

Chitwanj'aime !1 étoile

Il n'y a pas que des crocodiles, il y a aussi des gavials du Gange (Gavialis gangeticus).

Gavial du Gange (Chitwan)j'aime !

Des tadornes casarca (Tadorna ferruginea) viennent en nombre hiverner ici.

Chitwanj'aime !1 étoileChitwanj'aime !

Des tadornes casarca femelles.

Chitwanj'aime !1 étoileChitwanj'aime !

Chitwanj'aime !

Les pêcheurs n'hésitent pas à descendre dans l'eau malgré la présence des crocodiles. Les attaques sont sûrement très rares.

Chitwanj'aime !

Les pirogues sont bien remplies, mais les berges le sont bien moins. Il n'y a pas beaucoup de faune à observer. Ici une aigrette garzette (Egretta garzetta) nous snobe de trois quarts.  

Chitwanj'aime !1 étoileChitwanj'aime !

Au loin, à une centaine de kilomètre, l'Himalaya est toujours visible.

Chitwanj'aime !1 étoile

Nous voici maintenant descendus à terre.

Chitwanj'aime !

Des cerfs axis (Axis axis) seront les seuls mammifères sauvages que nous croiserons.

Chitwanj'aime !1 étoile

Nous arrivons au "Elephant Breeding Center", un centre d'élevage d'éléphants domestiques.

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !1 étoile

Ce sont des éléphants d'Asie (Elephas maximus) et seront utilisés entre autre, comme moyens de locomotion pour l'exploration des jungles difficilement accessibles. Espèrons que cette vie en "communauté" avec l'homme convient à ce pachiderme. N'oublions pas que nous en faisons autant avec nos élevages de chevaux... On préferera quand même les voir en total liberté comme nous avions eu la chance de les voir en Namibie en 2014 !  

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !1 étoile

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !

Retour à notre bungalow au Rainbow Safari Resort, situé dans le petit village appelé Sauraha.

Chitwanj'aime !

Balade dans Sauraha. Ici un crocodile des marais (Crocodylus palustris).

Chitwanj'aime !

Chitwanj'aime !Chitwanj'aime !

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !

Pause déjeuner au Accoustica Shisha Bar.

Chitwanj'aime !

Avec un peu de scrupules, nous choisissons un petit safari à dos d'éléphant, surtout pour approcher sans risque les rhinocéros indiens (Rhinoceros unicornis).

Chitwanj'aime !

"Le rhinocéros indien était jadis un animal très répandu, mais la chasse et le développement de l’agriculture ont entraîné l’effondrement de sa population, qui ne comptait plus que 100 à 200 animaux au début du xxe siècle. Protégé à partir de 1910, le rhinocéros indien a vu augmenter sa population qui comptait environ 2 500 individus en 2006 et 2 700 en 2010. Un cinquième des rhinocéros sont confinés dans dix petites réserves, dans le nord de l'Inde et au Népal. Presque tous les autres vivent dans les 860 km2 du parc national de Kaziranga au nord est de l'Inde." © Wikipedia

Rhinoceros indien (Chitwan)j'aime !

Manifestement, ces rhinocéros ont subit les attaques des braconneurs venus leur arracher leur unique corne... Le parc de Chitwan existe aussi pour protéger ces mammifères des contrebandiers.

Rhinoceros indien (Chitwan)j'aime !1 étoile

Rhinoceros indien (Chitwan)j'aime !

Notre moyen de locomotion et tous ses poils.  

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !1 étoile

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !

Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !Elephant d'Asie (Chitwan)j'aime !1 étoile

Chitwanj'aime !

A gauche, des vanneaux indiens (Vanellus indicus). A droite, une cigogne épiscopale (Ciconia episcopus).

Chitwanj'aime !Cigogne épiscopale (Ciconia episcopus) à Chitwanj'aime !1 étoile

Retour au village de Sauraha où nous dinons autour de la spécialité du coin, des abas et autres saucisses cuits suspendus au-dessus du barbecue.

Chitwanj'aime !

Chitwanj'aime !Chitwanj'aime !

Demain, nous retournons à Katmandou, dernière étape de notre voyage !




Ecrivez un commentaire sur la page "Réserve de Chitwan"
avatarMagnifique reportage ! Je dois aller à Chtwan en octobre 2019 et votre reportage m'ont fait rêver. Bravo.

voir tous les commentaires du site...