Abonnez-vous aux mails ou flux rss






Tweet

Cambodge 2015

Kampong Cham


Le Velkommen guesthouse de Phnom Penh où nous avons passé la nuit. Nous quittons les lieux pour rejoindre le bus qui va nous emmener en 4 heures de route dans la petite ville de Kampong Cham.

Le Velkommen Guesthouse de Phnom Penhj'aime !

Phnom Penhj'aime !Phnom Penhj'aime !

Notre bus avec projection de film local. A la première escale, resserrage de pneu. On est jamais trop prudent...

En busj'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Nous sommes à l'arrêt Skun Surya Paradise où on peut faire son petit marché et se restaurer.

Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Ces oeufs cacheraient-ils des foetus de poussins ???...

Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Et quelques blattes, cailles ou larves vous tenteront peut-être plus...

Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Non. Réservez-vous plutôt pour ce mets de choix, prisé de quelques cambodgiens et courageux touristes. Oui c'est bien elle, la mygale, frite heureusement, vous n'aurez pas à la manger vivante... Quelle chance...

Mygales au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Mygales au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Bon. Pour tout vous dire, aucun de nous ne se laissera tenter...

Mygales frites...j'aime !

Au vu de cette pyramide de mygales fraichement apportée, les amateurs arachno-culinaires ne sont pas rares...

Mygales au marché de Skun Surya Paradisej'aime !Mygales au marché de Skun Surya Paradisej'aime !

Et hop, nous reprenons notre bus pour Kampong Cham

En busj'aime !


Kampong Chamj'aime !

Kampong Chamj'aime !Kampong Chamj'aime !

Kampong Chamj'aime !

Sous sa tonnelle, la réception d'un mariage se prépare...

Kampong Chamj'aime !


Un chauffeur (et son tuk-tuk) nous emmène visiter les environs de Kampong Cham. Nous commençons par le temple Wat Nokor. Notre tuk-tuk est garé à l'ombre du banian sacré qui pousse devant l'entrée du temple.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Cet arbre, un figuier des banians (Ficus benghalensis), est considéré comme sacré car en Inde, c'est sous cet arbre que Bouddha connu "l'Eveil".

Le temple bouddhiste date du 9ième siècle.

Au temple Wat Nokorj'aime !

A droite, une apsara. Cette statue de femme danseuse se retrouve sur ou dans les murs de la plupart des temples khmers. Vous n'avez pas fini d'en voir en photo ici !  

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Les fresques colorées. Vous en verrez également beaucoup. Elles viennent raconter la vie de Bouddha et autres dieux et déesses hindous...

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !

Il n'y a pas que de la pierre ici, il y a aussi des poils...  

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Trois Bouddhas sont disposés autour du temple.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Des bas-reliefs que le temps n'a pas épargné.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au centre du sanctuaire, une pagode plus récente.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Des colonnes au plafond, les couleurs sont plus vives les unes que les autres.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Tiens ? Revoilà notre boule de poils...

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Quelques représentations de la vie de Siddhartha Gautama, futur Bouddha.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

A gauche, Bouddha dans la posture du Parinirvana, couché et mourant face à ses disciples. A gauche, un éléphant et un singe présentant des offrandes à Bouddha. Le singe veut piéger Bouddha avec un essaim d'abeilles pendant que l'éléphant est bienveillant avec de l'eau pour le désaltérer.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Les briques de grès noircies au fil du temps, typiques des temples de cette époque.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Portrait d'une Apsara.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Le toit de la pagode derrière les murs du temple.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Derrière le temple, la campagne prolonge l'édifice.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !



La campagne est aussi à l'intérieur avec ce petit cochon en pleine balade spirituelle...

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Les trous présents dans les briques servaient à fixer des parements d'ors et de bijoux.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Sur le côté, ce toit habrite un Bouddha couché.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !
Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Un Bouddha couché est la plupart du temps représenté allongé sur son côté droit, une main soutenant la tête, le bras gauche posé le long du corps, et les pieds bien parallèles.

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !

De l'autre côté, un autre petit autel avec son Bouddha.

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !

Au temple Wat Nokorj'aime !Au temple Wat Nokorj'aime !

De retour face à l'entrée sous le banian.

Au temple Wat Nokorj'aime !

A côté, des buffles d'eau (Bubalus bubalis) qui buffent évidement dans l'eau...

Buffle bubalus bubalisj'aime !Buffle bubalus bubalisj'aime !

Buffle bubalus bubalisj'aime !

Nous reprenons notre petite expédition, non sans avoir refait le plein de notre véhicule tracteur. Et point de station-service ici, non, mais des stations "pepsi" avec ses bouteilles éponymes remplies du précieux liquide...  

Station essence...j'aime !Station pepsi...j'aime !

Station essence...j'aime !


Nous voici au pied des escaliers menant au sommet de la colline aux hommes ou Phnom pros. De l'autre côté, rassurez-vous, se situe la colline aux femmes que nous visiterons tout à l'heure...

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Avant d'atteindre le sommet, il nous faut braver l'un des gardiens des lieux. Un macaque crabier à longue queue (Macaca fascilaris).

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Mais le jeux en vaut la chandelle, le site est surpenant. On ne s'attend pas à voir ce monument et tous ses parements dispersés autour.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

La colline aux hommes... Celui-ci , c'est sûr c'est un mâle, il a donc toute sa place sur cette colline...  

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Sur le site, vivent des moines bouddhiste.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Les macaques ont pris possession des lieux. Il suffit de garder ses distances et tout ira bien... La distance d'un cadrage photographique digne de ce nom évidemment...  

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Les impressionnantes paupières bleues du macaque crabier.

Macaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !2 étoilesMacaque crabier sur Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !1 étoile

Plusieurs enfilades de statues en apparence toutes identiques mais chaque pièce est unique.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Un Bouddha entouré de ses disciples.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !1 étoile



Brahma, Divinité au 4 visages, et habituellement 4 bras mais ici avec seulement 2 bras...

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

D'autres enfilades de statues pratiquement identiques.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Un immense Bouddha Pang Umbat avec son bol d'aumône.

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Encore plus démesuré, ce Bouddha couché, dit Bouddha Pang Sai Yat. Comparez la balayeuse pour estimer l'échelle...

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

D'autres édifices complètes l'ensemble, notamment ce stûpa qui habrite des ossements humains, restes de la dernière guerre civile...

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !

Une fresque représentant les deux collines. Comme le laisse deviner la peinture, la colline aux femmes est plus élevée que celle aux hommes... La légende veut que les femmes défièrent les hommes de faire la colline la plus haute dans la nuit avant la première étoile du matin. Pour s'assurer la victoire, elles élevèrent en haut de la colline une lanterne pour feindre l'étoile du matin. Voyant cela, les hommes allèrent se coucher laissant les femmes finir leur colline et gagner le défi...  

Phnom Pros, la colline aux hommesj'aime !


Nous aurons donc bien plus de marches à monter pour atteindre le sommet de cette colline aux femmes !

Après une offrande à une femme moine, l'international selfie s'impose !  

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Panoramique sur le sommet beaucoup plus sobre que celui des hommes.

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Juste en face, le temple de la colline aux hommes.

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Macaque crabier au Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Ce macaque crabier à longue queue (Macaca fascilaris) a la gentillesse de me laisser tirer son portrait !

Macaque crabier au Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Ici, le tour est vite fait. A part le petit autel dédié à Bouddha et ses fresques, c'est surtout le panorama qui vaut le coup.

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !

Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !Phnom Srei, la colline aux femmesj'aime !


Nous retournons vers la ville via le pont qui enjambe le Mékong. Sur la droite, on ne peut rater le "phare français", reste de l'époque du protectorat français.

Phare français de Kampong Chamj'aime !Phare français de Kampong Chamj'aime !

Complètement abandonné, il est possible de monter au dernier balcon à l'aide des échelles intérieures...

Phare français de Kampong Chamj'aime !

Ames sensibles s'abstenir ! Même sans avoir le vertige, la montée est impressionnante !  

Phare français de Kampong Chamj'aime !

Phare français de Kampong Chamj'aime !

Phare français de Kampong Chamj'aime !Phare français de Kampong Chamj'aime !

La vue sur le Mékong depuis le dernier balcon du phare français.

Kampong Chamj'aime !Kampong Chamj'aime !

Retour dans les rues de Kampong Cham. L'architecture française de l'époque coloniale.

Kampong Chamj'aime !

Mais comment sortir la voiture du salon ??? Pas de problème... Le comptoir est sur roulette...  

Kampong Chamj'aime !

Kampong Chamj'aime !Kampong Chamj'aime !

Bâtiment fraichement construit rue Pasteur.

Kampong Chamj'aime !Kampong Chamj'aime !

Le rouge brique du phare français entre ciel et Mékong...

Kampong Chamj'aime !Kampong Chamj'aime !

Kampong Chamj'aime !

Ce n'est pas une pagode mais notre hôtel ! L'hotel 7 Makara.

Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !

Et ce soir, nous ne sortons pas mais profitons pleinement du restaurant avec ses tables placées dehors... Nous sommes samedi, et ce soir c'est Karaoké !... Sport national mais pas pour nous, heureusement personne ne nous forcera la main... Nos voisins aiment bien trop ça pour nous prêter le micro !  

Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !




Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !

Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !

Notre repas, un loc lac version frite ! Et notre chambre d'hôtel.

Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !Makara hôtel de Kampong Chamj'aime !

Après une bonne nuit, nous reprendrons le bus pour rejoindre la prochaine étape, la ville de Kampong Thom !




Ecrivez un commentaire sur la page "Kampong Cham"

voir tous les commentaires du site...