Abonnez-vous aux mails ou flux rss






Tweet

Costa Rica 2013

Le volcan Poas



Après le volcan Irazu, voici le volcan Poás ! Enfin, pas tout de suite car quand nous arrivons c'est le brouillard qui s'est gardé pour lui le cratère fumant...  

Au volcan Poasj'aime !Au volcan Poasj'aime !

En attendant, on peut s'occuper en lisant la pancarte très rassurante.  

En cas d'activité volcanique du volcan Poas...j'aime !

En cas d'activité volcanique
1) Gardez votre calme
2) Évacuez rapidement
3) Dans la lagune, suivez le chemin jusqu'au parking
4) Si vous avez des problèmes demandez de l'aide
5) S'il y a des éruptions, faites attention aux chutes de pierres

Heureusement, il n'y a pas beaucoup de risques, la dernière éruption remonte au 25 janvier 1910 !  

Nous nous rabattons donc sur le lagon qui remplit le cratère voisin. Pour cela, nous traversons un bois qui nous plonge immédiatement dans un conte pour enfants où les sortilèges ne demandent qu'à nous ensorceler... 

Au volcan Poasj'aime !

Au volcan Poasj'aime !1 étoile

Mais à part des grands parapluies du pauvre (gunnera sp.), rien à voir non plus...

Au volcan Poasj'aime !

Nous revenons donc au cratère principal et enfin le brouillard commence à se lever découvrant le petit lac fumant.

Volcan Poasj'aime !




Au volcan Poasj'aime !

Seule une fumerolle de soufre se dégage du cratère remplit d'un lac acide (la laguna Caliente)

Volcan Poasj'aime !

Détail du bord du lac d'acide

Volcan Poasj'aime !

Volcan Poasj'aime !

Volcan Poasj'aime !2 étoiles

Volcan Poasj'aime !

Une plante résiste encore et toujours à l'atmosphère acide : "le parapluie du pauvre" (gunnera sp.)

Parapluie du pauvre au Volcan Poasj'aime !Parapluie du pauvre au Volcan Poasj'aime !

Volcan Poasj'aime !

Maintenant que le beau temps est de la partie, nous pouvons retourner voir le cratère voisin et son lac botos.

Laguna botos au volcan Poasj'aime !3 étoiles

Laguna botos au volcan Poasj'aime !




Et pour finir, un timelapse (succession de photos en accéléré) du lac et de ses gentils touristes.  



Voilà, un volcan de plus dans notre escarcelle, et encore un qui n'a pas explosé...  Mais il est déjà midi et notre prochaine mission est de trouver un "soda". Mission accomplie avec ce charmant restaurant, tellement charmant que nous y retournerons au dernier jour du voyage ! Il s'appelle "Las Ardillas" sur la route 120 ici : las ardillas !

Soda las Ardillasj'aime !Soda las Ardillasj'aime !

Pollo empanizadoj'aime !

Repas succulent, et ne ratez pas les très bons naturales (boisson à l'eau ou au lait avec de la glace pilée et du jus de fruit pressé).


Nous quittons le restaurant (et les vaches) pour rejoindre le site de la Paz waterfalls, sorte de zoo où il est possible d'approcher les animaux.

Vaches devant le soda las Ardillasj'aime !

Mais le temps étant tellement mauvais, nous préférons reporter la visite à une date ultérieure. Depuis la route , nous ne verrons que la dernière chute d'eau qui traverse le parc.

Chute de la Paz Waterfallsj'aime !1 étoileChute de la Paz Waterfallsj'aime !

Et puisque le temps n'est pas de la partie, nous reprenons la route pour une soixantaine de kilomètre et rejoindre la prochaine étape : la ville de la Fortuna et le majestueux volcan Arenal !




Ecrivez un commentaire sur la page "Le volcan Poas"

voir tous les commentaires du site...