Abonnez-vous aux mails ou flux rss






Tweet

Argentine 2009

Buenos Aires


Nous y voilà. Dernière étape de ce grand périple argentin ! Nous sommes à Buenos aires pour à peine deux jours. Demain soir nous prenons l'avion pour la France !

A la troisième tentative dans nos recherches d'hôtel, c'est la bonne ! Nous posons nos bagages à la sympathique auberge de jeunesse "About Baires Hostel".

Nous verrons en coup de vent la capitale, aujourd'hui le centre et demain le cimetière "la recoleta".

L'obélisque de Buenos Airesj'aime !1 étoileLe Père Noël dans les Galerias Pacifico ! Buenos Aires.j'aime !2 étoiles

A gauche, l'obélisque de Buenos Aires. A droite, l'obélisque du Père Noël ! Hé oui, Noël c'est déjà dans 3 semaines ! Et peu importe la chaleur, le Papa Noël est dans son habit rouge ! 

Les coupoles des "Galerías Pacífico" des peintres Berni, Spilimbergo et Castagnino.

Galerias Pacifico. Buenos Aires.j'aime !Galerias Pacifico. Buenos Aires.j'aime !


La lumière du jour baisse, c'est l'heure du Tango qui s'invite dans les rues ! Les Porteños (les habitants de Buenos Aires...) et les touristes de passage se laissent séduire par ces langoureux pas de danse aux sons des accordéons et autres boîtes à musique.

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !1 étoileTango dans les rues de Buenos Airesj'aime !1 étoileTango dans les rues de Buenos Airesj'aime !1 étoile

Le tango se danse à deux. C'est une danse d'improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévus à l'avance pour être répétés séquentiellement, mais où les deux partenaires marchent ensemble dans une direction impromptue à chaque instant, choisie par le guideur, mais dont l'énergie est également influencée par les deux partenaires."
© Wikipedia

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !1 étoile

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !

Le Tango a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité le 30 septembre 2009.

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !

Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !

Mais le Tango sait laisser sa place à la Salsa...

Salsa dans les rues de Buenos Airesj'aime !Salsa dans les rues de Buenos Airesj'aime !
Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !Tango dans les rues de Buenos Airesj'aime !


Un petit passage par l'obélisque avant d'aller dormir.

L'obélisque. Buenos Aires.j'aime !


Dernière journée argentine ! Aujourd'hui, suite de la visite de la capitale jusqu'au cimetière la Recoleta.

L'obélisque a été inauguré sur cette Plaza de la República en 1936. Il mesure 67,5 mètres.

L'obélisque de Buenos Airesj'aime !1 étoileL'obélisque de Buenos Airesj'aime !1 étoile


Le congreso. Buenos Aires.j'aime !

C'est le siège du Sénat et des députés.

Le congreso. Buenos Aires.j'aime !1 étoileLe congreso. Buenos Aires.j'aime !1 étoile

Le congreso. Buenos Aires.j'aime !Le congreso. Buenos Aires.j'aime !Le congreso. Buenos Aires.j'aime !

Le congreso. Buenos Aires.j'aime !Le congreso. Buenos Aires.j'aime !

Plusieurs immenses gommiers jalonnent la capitale. Ce sont des gomeros ou ficus macrophylla, arbres à caoutchouc.

Gommier. Buenos Aires.j'aime !2 étoiles

Buenos Airesj'aime !Buenos Airesj'aime !Buenos Airesj'aime !

Buenos Airesj'aime !

L'entrée "Avenuda de Mayo" du métro

Métro. Buenos Aires.j'aime !Métro. Buenos Aires.j'aime !


Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !1 étoilePlaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !1 étoile

La plaza de Mayo et la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !1 étoile

Le 25 mai 1810. Jour historique du premier gouvernement argentin.

La Plaza de Mayo à Buenos Airesj'aime !1 étoileSur la Plaza de Mayo à Buenos Airesj'aime !1 étoile
La statue de Manuel Belgrano devant la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !1 étoileStatue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !1 étoile

Devant la "casa rosada", la statue de Manuel Belgrano, le créateur du drapeau argentin.

Statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !Détail de la statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !
Détail de la statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !Détail de la statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !

Détail sous la statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !Détail sous la statue de Manuel Belgrano. Plaza de Mayo. Buenos Aires.j'aime !


La Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !Détail de la façade de la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !Détail de la façade de la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !
La garde de la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !

A voir le grenadier de gauche, la relève n'est pas prête d'arriver...  

Garde de la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !Garde de la Casa Rosada à Buenos Airesj'aime !


La Cathédrale métropolitaine de Buenos Aires
Bien que ressemblant à un temple, il s'agit bien d'une église catholique. Son architecture est inspirée du Palais Bourbon de Paris

Cathédrale de Buenos Airesj'aime !1 étoile

Cathédrale de Buenos Airesj'aime !Cathédrale de Buenos Airesj'aime !

Cathédrale de Buenos Airesj'aime !Cathédrale de Buenos Airesj'aime !

Photo de gauche : le mausolée ou repose "el Libertador" José de San Martín.

Photo de droite : "Nuestra Señora de los desamparados".

Buenos Airesj'aime !

Dans les rues de Buenos Airesj'aime !Dans les rues de Buenos Airesj'aime !

Snif ! Mon dernier "lomo con papas fritas" !  

Lomo con papas fritas...j'aime !

Nous prenons le métro, direction nord de la ville vers le quartier de la Recoleta.

Métro de Buenos Airesj'aime !


"expectamus dominum", l'entrée du "cementerio de la Recoleta"

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Ce cimetière est le "Père Lachaise" argentin. Curieuse façon pour nous de terminer ce voyage, cela ne nous empêche pas de déambuler dans ces allées qui longent les divers caveaux familiaux.

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Les chats y ont trouvé un lieu apaisant et propices aux siestes tranquilles...

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Cette promenade doit passer par le caveau "Duarte", famille de la célèbre Eva Perón, dite "Evita". La célèbre première dame d'Argentine est décédé en 1952. Elle fut embaumée puis exposée. Suite au renversement de son mari, son corps fut emmené en Italie puis en Espagne. Ce ne fut qu'en 1976, que son corps fut rapatrié et inhumé dans ce caveau.

Caveau d'Eva Peron. Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Caveau d'Eva Peron. Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Caveau d'Eva Peron. Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Seul un rayon de Soleil pouvait sortir du sommeil ce félin tout encore endormi...

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !1 étoile

Figé dans le temps, ce prie-Dieu veille sur un cercueil. A la vue de tous, ce tableau bien réel s'offre aux visiteurs qui jettent des regards timides au delà des portes des caveaux, espérant naivement effleurer un morceau de la vie du défunt.

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !1 étoile

Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

La iglesia Nuestra Señora del Pilar, une petite chapelle de 1732 accolée au cimetière.

Eglise du cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Eglise du cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Eglise du cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !
Eglise du cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !Eglise du cimetière de la Recoleta à Buenos Airesj'aime !

Derrière une vitrine, les reliques de deux saints

Enfin, ce gomeros vieux de plus de 200 ans, tellement immense qu'il est soutenu par des poutres de bois.
Du haut de cet arbre, 200 ans d'histoire nous contemplent !  

Gommier. La Recoleta. Buenos Aires.j'aime !

La Recoleta Buenos Aires.j'aime !2 étoilesLa Recoleta Buenos Aires.j'aime !

L'aéroport de Buenos Aires...
Les souvenirs commencent là où les vacances se terminent ! Et quels souvenirs !!!

Aéroport de Buenos Airesj'aime !




Ecrivez un commentaire sur la page "Buenos Aires"
avatarje suis allé plusieurs fois a Buenos aires et je compte y retourner .Pour moi la plus jolie destination .....si je devais quitter la France ( toulouse ) j irais directement a BA . Vos photos sont très belles et me rplongent dans cet endroit magique .Merci

voir tous les commentaires du site...