Abonnez-vous aux mails ou flux rss






Tweet

Argentine 2009

Humahuaca - Salinas Grandes


Nous quittons Jujuy et continuons notre route vers le nord.
Hier, nous étions dans la Quebrada de las Conchas, nous sommes maintenant dans la Quebrada de Humahuaca qui elle, a été ajoutée au patrimoine mondial de l'Unesco en 2003. Là aussi la nature a fait du beau travail, les reliefs sont superbes et les couleurs tout aussi variées.


Dans la quebrada de Humahuacaj'aime !2 étoiles

La quebrada de Humahuacaj'aime !1 étoile

Dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

La quebrada vaut également pour ses petits villages à flanc de montagne.
Notamment, Maimará et son cimetière sur les pentes de la colline

Le cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !
Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Cimetière de Maimara dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Du haut du cimetière, une belle vue s'offre à nous sur "la Paleta del Pintor", la palette du peintre...

La quebrada de Humahuacaj'aime !

Dans la quebrada de Humahuacaj'aime !


Nous arrivons au point le plus au nord que nous ferons en argentine.
Et c'est un repère des plus faciles car il s'agit du monument symbolisant le passage du Tropique du Capricorne !
Et nous sommes pile à l'heure, le soleil est tout juste dans l'alignement !

Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !Tropique du Capricorne dans la quebrada de Humahuacaj'aime !

Nous revenons donc sur nos pas et bifurquons vers l'ouest en direction du Chili pour rejoindre le lac salé des "Salinas Grandes" à 60 kilomètres de là.

Les couleurs de la quebrada de Humahuacaj'aime !La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !
La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !

La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !

La Ruta 52. Nord Ouest Argentin.j'aime !


Ce détour vers les Salinas Grandes nous permet de profiter d'un magnifique paysage. La route nous fait passer par le col del Morado situé à 4170 mètres d'altitude. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai jamais été aussi haut sur cette planète !  

Altos del Morado. 4170 mètres.j'aime !Altos del Morado. 4170 mètres.j'aime !
Altos del Morado. 4170 mètres.j'aime !Altos del Morado. 4170 mètres.j'aime !

Mon GPS m'indique 4224 mètres... le satellite se serait-il éloigné de 54 mètres ??? En tout cas, les coordonnées sont bien exactes.

Ruta 52. Vers les Salinas Grandes.j'aime !

Ruta 52. Vers les Salinas Grandes.j'aime !Ruta 52. Vers les Salinas Grandes.j'aime !
Ruta 52. Vers les Salinas Grandes.j'aime !Ruta 52. Vers les Salinas Grandes.j'aime !


3400 mètres d'altitude. Nous arrivons au lac salé, l'un des plus grand au monde. En bordure, l'eau n'est pas totalement évaporée mais elle nous donne droit à de magnifiques reflets de ciel nuageux.

Salinas Grandesj'aime !

Salinas Grandesj'aime !1 étoile

Les Salinas Grandesj'aime !1 étoile

Salinas Grandesj'aime !1 étoile

Ce "salar" ou "désert de sel" n'est pas sans me rappeler celui de la vallée de la mort aux Etats-Unis en 2005. Mais ici l'étendue est encore plus grande et encore plus sèche que là-bas.

Salinas Grandesj'aime !1 étoileSalinas Grandesj'aime !1 étoileSalinas Grandesj'aime !1 étoile

Sur le lac salé des Salinas Grandesj'aime !2 étoiles

Salinas Grandesj'aime !

Salinas Grandesj'aime !Salinas Grandesj'aime !

Salinas Grandesj'aime !

Salinas Grandesj'aime !

Salinas Grandesj'aime !

Le sel est en pleine exploitation. Il est récolté et entreposé au milieu du lac

Salinas Grandesj'aime !Salinas Grandesj'aime !Salinas Grandesj'aime !
Salinas Grandesj'aime !Maison en brique de sel. Salinas Grandes.j'aime !Détail mur de Sel. Salinas Grandes.j'aime !

La maison qui habrite les ouvriers est faite en brique de sel.

Il est 14h30, nous quittons le lac pour rejoindre ce soir la ville de Salta. Mais avant nous devons trouver un coin pour manger ! Nous repartons donc vers le Sud en empruntant une piste qui traverse le désert.

Nous passons à côté de ce petit village au milieu de nul part : Los tres morros

Salinas Grandesj'aime !Cimetière dans les Salinas Grandesj'aime !
Salinas Grandesj'aime !Salinas Grandesj'aime !

Photo de droite, le Nevado de Acay.

15h00, le désert continue et nous n'avons toujours pas mangé !
Allons nous être obligés de manger du lama ?

Trois Lamas dans le désert des Salinas Grandesj'aime !

ou alors cette vigogne ???

Vigogne. Salinas Grandes.j'aime !

RN40. Salinas Grandes.j'aime !

Il est 16h00 et enfin, contre toute attente, apparait une pancarte "restaurante" ! Elle mène vers un petit hameau improbable tellement la zone est loin de tout.

Village vers les Salinas Grandesj'aime !

Village vers les Salinas Grandesj'aime !Village vers les Salinas Grandesj'aime !

Village vers les Salinas Grandesj'aime !

Un four à bois. Il existe une association "Solar Inti" qui tente d'implanter des fours solaires plus économique pour la quarantaine de familles qui vit dans cette zone.

L'entrée du restaurant.

Village vers les Salinas Grandesj'aime !

Dans le restaurant, nous ne seront pas seuls, des enfants (sans doute du village) sont en plein repas.

Au restaurant près des Salinas Grandesj'aime !Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !
Restaurant vers les Salinas Grandesj'aime !Déjeuner vers les Salinas GrandesDéjeuner vers les Salinas GrandesDéjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !

Le patron nous propose divers plats, nous disons oui à tout !
D'abord une empanadas de cervelle de lama.....  , puis un steak de lama, une soupe "française", une pêche avec dulce de leche, et un café ! Excellent !!!

Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !
Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !Déjeuner vers les Salinas Grandesj'aime !

Restaurant vers les Salinas Grandesj'aime !Restaurant vers les Salinas Grandesj'aime !
Village vers les Salinas Grandesj'aime !Village vers les Salinas Grandesj'aime !

Mine de rien, il y a des rues ici !

Juste à côté du restaurant, un petit musée sur la région

Musée vers les Salinas Grandesj'aime !

Musée dans un petit village des Salinas Grandesj'aime !Dans le musée vers les Salinas Grandesj'aime !
Carapace de tatou. Musée vers les Salinas Grandes.j'aime !

La carapace d'un tatou

Musée vers les Salinas Grandesj'aime !Musée vers les Salinas Grandesj'aime !

Un lasso en cuir tressé et un métier à tisser la laine

Le village a même son église.

Eglise vers les Salinas Grandesj'aime !

Eglise vers les Salinas Grandesj'aime !Eglise vers les Salinas Grandesj'aime !
Détail du toit de l'église vers les Salinas Grandesj'aime !Eglise vers les Salinas Grandesj'aime !

Le toit est en cactus.

Rassasiés, nous reprenons la route.

Ce désert n'en fini pas ! Nous croisons enfin un peu de vie avec ce sympathique troupeau de lama.
Le soleil est couchant et le tableau est vraiment joli. Le brin de laine de couleur accroché au pelage permet au berger de reconnaître ses lamas.

Lamas vers les Salinas Grandesj'aime !

Lamas vers les Salinas Grandesj'aime !Lama vers les Salinas Grandesj'aime !

Lamas vers les Salinas Grandesj'aime !Lamas vers les Salinas Grandesj'aime !

Lamas vers les Salinas Grandesj'aime !

Ce troupeau n'est pas gardé par un berger mais par une bergère !
Elle nous accoste pour nous demander de l'eau. Pas étonnant avec cette fournaise !
Elle ne demanda pas son reste et finit la bouteille en faisant quand même remarquer qu'elle était un peu chaude... 

Bergère vers les Salinas Grandesj'aime !Bergère vers les Salinas Grandesj'aime !

Remarquez dans sa main son baton à filer la laine

Enfin nous approchons de la fin de ce désert et au passage, nous coupons la voie ferrée du "tren a las nubes" (le train des nuages) qui date de 1924.

Sur la Quebrada del Toroj'aime !Quebrada del toroj'aime !
Voie ferrée du tren a las nubes. Quebrada del toro.j'aime !La voie ferrée du train des nuages traversant la Quebrada del Toroj'aime !

Quebrada del Toroj'aime !

Troupeau de moutons avec leurs bergers dans la Quebrada del Toroj'aime !

Berger gardant ses moutons.

La nuit va tomber et les paysages sont toujours aussi beau. Ici, des montagnes de cailloux recouvertent de cactus.

Quebrada del Toroj'aime !Quebrada del Toroj'aime !
Quebrada del Toroj'aime !Quebrada del Toroj'aime !

Nous voici enfin à Salta et passons la nuit dans l'auberge "la casona de Terra Oculta".

Saltaj'aime !Saltaj'aime !




Ecrivez un commentaire sur la page "Humahuaca - Salinas Grandes"
avatarmerci pour ces lieux bien photographiés et "représentatifs " de ce nord-ouest argentin !les explications sont plaisantes ! je me suis rendue sur ce site parce que des amis visitent actuellement l'Argentine en 8 jours

voir tous les commentaires du site...